L’eau dans les territoires africains soumis aux contraintes

Appel à article de la revue : NAAJ. Revue sur les changements climatiques et les énergies renouvelables :

Dossier coordonné par Moustapha Noura Ayeh.

Date limite de soumission : 20 janvier 2022 :

En Afrique, le bassin du Congo très humide s’oppose par exemple à la bande saharienne et soudano-sahélienne. La question de l’eau est centrale sur ce continent en raison de l’explosion démographique (tant dans les villes que dans les compagnes). Les tensions autour des ressources naturelles deviennent plus aiguës, et l’eau est aussi devenue un enjeu dans la mesure où les précipitations sont de plus en plus irrégulières et faibles. Cette imprévisibilité de la disponibilité de l’eau se produit dans un monde déjà marqué par des formes de pénuries.[…]

Au regard des enjeux liés à la question de l’eau, la revue Naaj se propose d’accueillir des travaux qui traitent de cette thématique dans l’espace africain. Le dossier, qui entend faire le point sur l’état de la recherche dans ce domaine, privilégie trois axes non exhaustifs.

Axes de réflexion :

– Le premier axe se penche sur le lien entre le changement climatique et les précipitations.

– Le deuxième axe souhaite accueillir des analyses sur les inégalités régionales d’accès à l’eau.

– La dynamique des littoraux dans les contextes climatiques précités constituera le fil conducteur du dernier axe.

En savoir plus ICI


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search