Double visioconférence : Les genres des politiques urbaines de la drogue

21 janvier 2021 :

en ligne :

Les Journées « Drogues, Genres, Villes » organisées à Bordeaux (Laboratoires PASSAGES et Centre Emile Durkheim, Projets DRUSEC et GONACI) :

la deuxième journée « Les genres des politiques urbaines de la drogue » en visioconférence est organisée le 21 janvier 2021.

Les politiques urbaines de la drogue, qu’elles soient répressives ou sanitaires, ont été analysées sous bien des prismes mais rarement sous celui du genre. On sait que les femmes et les personnes queer sont sous-représentées dans les institutions sanitaires et répressives liées aux drogues. On a souvent tendance à penser les femmes absentes des mondes de la drogue ou leur rôle mineur ; les consommations féminines les mieux connues sont celles des travailleuses du sexe, des mères et des femmes enceintes. La culture gay est associée au Chemsex. Lesbiennes, trans*, inter, queers sont largement ignoré.e.s. Et pourtant, au-delà de la binarité féminin/masculin et loin de l’implicite « masculin neutre » des politiques, ce sont tous les genres, au-delà de la binarité et de l’hétérosexualité, qui sont concernées par la drogue. Or, les politiques urbaines de la drogue sont localisées dans l’espace urbain et contribuent à le produire et ainsi à façonner les vécus et les conditions de vie – souvent, les politiques urbaines renforcent les inégalités de genre.

Comment les différentes politiques urbaines de la drogue, en France et à l’étranger, malgré l’implicite neutralité de leurs dispositifs en termes de genre, (re)-produisent-elles des catégories de genre et co-construisent des différenciations féminin/masculin ? Comment les personnes lesbiennes, inter trans et queer sont-elles traitées par les politiques de la drogue, qu’il s’agisse de répression ou de réduction des risques ?

Le double évènement, fait d’échanges universitaires et d’éducation populaire, veut ouvrir une réflexion collective et critique sur les politiques urbaines des drogues.

Première partie : Visioconférence académique (14h30 – 16h30)

Modération : Sarah Perrin et Roxane Scavo

14h30 – Maïa Neff (ENS de Lyon, laboratoire Triangle, Université Laval de Québec) – Travail émotionnel en CSAPA : les professionnel.les face à la maternité

15h00 – Elsa Koerner (Rennes) – Drogue et genre dans les parcs et jardins. Régulation de l’appropriation des espaces végétalisés urbains

15h30 – Solenn Real (Marseille) – La place des collectifs de personnes queer dans l’action publique territoriale liée aux drogues

16h00 – Florent Schmidt (Laboratoire Triangle, Université de Lyon II) – Quand la mixité des genres produit de la non-mixité. L’exemple des lieux d’hospitalité dans l’intervention sociale auprès des usager-e-s de drogues

16h30 – Fin prévue de la première partie.

Deuxième Partie – Visioconférence Participative avec Anne Coppel (19h00-20h30)

Modération : Université Populaire de Bordeaux

Un temps de conférence et discussion avec Anne Coppel, chercheuse et activiste dans le champ de la drogue, du genre, de la réduction des risques ; le public et les intervenants.

Pour recevoir un lien vers les deux visioconférences, veuillez-vous abonner à la newsletter de notre groupe de travail “Drogues, Genres, Villes” sur le site suivant : https://listes.services.cnrs.fr/wws/info/news_drogues_genres_villes

Plus d’informations sur les projets :

https://www.drusec.hypotheses.org

https://www.narcotic.city


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search